flore intestinale
0 4 minutes 2 mois

L’intestin héberge des milliards de micro-organismes qui constituent la flore intestinale. Ils contribuent au maintien de la santé en général : la bonne digestion, la synthèse des vitamines et minéraux ainsi que la force du système immunitaire. Un déséquilibre de la flore intestinale est à l’origine de nombreux problèmes de santé.

Recourir à la réflexologie pour prendre soin de sa flore intestinale

Le massage facial peut vous aider à renforcer votre flore intestinale. En effet, la zone d’intestin sur le visage se trouve autour de la bouche. En massant vigoureusement cette partie, dans le sens physiologique de l’intestin aide à lutter contre la constipation. Pour maximiser l’effet de ce massage, il vaut mieux le pratiquer tous les matins, avant de sortir du lit. A part la réflexologie, vous pouvez aussi renforcer votre flore intestinale en effectuant un massage de l’intestin grêle. Facile à faire, vous pouvez aussi le confier à un expert en massothérapie. Pour faire le bon choix, visitez ce site et n’hésitez pas à tester les soins proposés. L’équipe spécialisée de ce salon de massage reste à l’écoute de vos besoins.

Pratiquer des activités physiques régulières

Le sport et les activités physiques présentent un impact important sur la flore intestinale. Selon les recommandations de l’OMS, la pratique d’une activité d’endurance de 150 minutes par semaine procure de nombreux bienfaits sur la flore intestinale. Ces activités physiques concernent la marche, le vélo et la natation. Vous pouvez également les compléter par des exercices de renforcement des groupes musculaires. En effet, la pratique régulière d’activité physique fait augmenter la diversité des bactéries qui constituent la flore intestinale.

Augmenter l’apport en fibres

Les fibres sont présentes dans tous les fruits, les légumes, les légumineuses et les céréales. Un repas diversifié permet ainsi d’augmenter l’apport en fibres afin d’améliorer la flore intestinale. Il faut toutefois souligner que les fibres provoquent souvent des ballonnements. Pour éviter cette sensation désagréable, il faut orienter le choix vers les fruits frais et les légumes plutôt cuits. Si vous souffrez du syndrome de l’intestin irritable, modérer aussi la consommation des aliments fermentescibles (artichaut, pomme, chou, chicorée, figue…) et des aliments contenant des fibres insolubles (tomates, courgette, céleri, chou-fleur….).

Limiter la consommation des viandes rouges

Plusieurs recherches justifient les conséquences de la consommation de la viande rouge sur la santé. En effet, la viande rouge est un aliment difficile à digérer. Elle fragilise aussi la flore intestinale. Par ailleurs, la viande rouge favorise aussi l’apparition du cancer du côlon en raison de l’oxydation des lipides par le fer. Si vous voulez prendre soin de votre flore intestinale, vous devez limiter la consommation de viande rouge. Vous pouvez la remplacer avec les viandes blanches, qui sont plus digestibles.

Prendre du charbon végétal

Le charbon végétal est un ancien remède, mais très efficace pour soulager les ballonnements. En effet, le charbon végétal agit comme une éponge. Il va absorber les substances nocives présentes dans le tube digestif. Ceux-ci concernent les métaux lourds, les mauvaises bactéries et le gaz. Le charbon végétal facilite aussi leur évacuation dans les selles.