0 6 minutes 4 mois

La Terre ne manquera jamais d’eau. C’est l’avis de certains experts. Est-ce vrai ? Cela, on ne le sait pas. Mais à analyser la dégradation de l’eau actuellement, on tend à penser que c’est aussi en grande partie dû au dur changement climatique. Et il se peut que cette eau que nous pensons ne pas finir puisse sécher d’un moment à un autre si l’on n’agit pas pour la protection de cette ressource merveilleuse et vitale pour notre organisme et pour notre survie sur Terre. Pour vous faire comprendre de la dangerosité du changement climatique, voici quelques répercussions sur l’eau.

Qu’est ce que le cycle de l’eau ?

A titre d’information, le cycle de l’eau ou le cycle hydrologique est un phénomène naturel induit par l’énergie solaire qui représente le parcours de l’eau sur l’ensemble de la planète. La quantité de cette eau qui circule à travers notre planète ne varie jamais. Elle reste la même. C’est peut-être pour cette raison que nombre de scientifiques tendent à confirmer que l’eau ne va jamais disparaître de notre surface du globe.

Dans son cycle, l’eau de pluie rejoint les océans, les rivières, les eaux souterraines et les glaciers. Généralement, le cycle de l’eau se divise en différentes étapes dont les 3 principales concernent l’évaporation, la condensation et les précipitations.

En dehors de ces 3 processus majeurs, citons également l’infiltration, la transpiration, la percolation, le ruissellement, et le stockage. Ensemble, ces étapes constituent le cycle de l’eau dont dépend la vie de tous les êtres vivants sur Terre, dont les humains, les animaux et les végétaux. Il est donc inutile de stocker de l’eau notamment dans de la carafe filtrante, car l’eau dans son cycle ne pas disparaître d’un coup.

Des sécheresses inévitables

Lorsque le changement climatique est trop grand, cela va impacter ce cycle et cela va perturber les activités humaines. En effet, non seulement la température de l’atmosphère va augmenter et interférer dans les processus d’évaporation et de précipitations. L’on assiste désormais à une évaporation plus rapide. L’eau se transforme vite en vapeur par l’action de la chaleur pour s’élever ensuite dans l’atmosphère afin de créer des nuages et donc des pluies.

La chaleur est nécessaire à ce processus et permet à l’eau liquide de se transformer en gaz et de s’élever dans l’atmosphère. Si la chaleur est trop forte, ou que l’eau évaporée n’est pas de quantité suffisante, cela va produire des sécheresses au lieu de pluies. Et vice-versa, lorsque cette sécheresse est plus ou moins importante, le niveau d’eau va aussi baisser.

Quoi qu’il en soit, même si vous ne trouvez pas une source d’eau sûre à consommer à cause des fortes sécheresses, n’utilisez pas d’appareil de traitement d’eau non assuré. C’est plus dangereux, car cette eau est impropre. Préférez utiliser des purificateurs d’eau LaVie en voyage ou chez vous pour purifier l’eau de votre robinet ou toute autre source d’eau de consommation.

En effet, pour mieux vous habituer aux gestes qui sauvent, sachez que les purificateurs d’eau de Solable ont été spécialement conçus pour vous permettre d’obtenir une eau pure et saine en quelques minutes (20 minutes) sans que vous ayez à faire d’effort. Et n’oubliez pas que les purificateurs d’eau constituent une bonne alternative aux carafes filtrantes qui sont de vrais nids à bactéries et aux eaux en bouteilles qui coûtent assez cher. Ils sont zéro déchet plastique et vous garantissent 100 % des oligo-éléments préservés.

Des inondations massives

Pour ceux qui ne le savent pas, retenez qu’il existe 4 grands types d’inondations. Tous les 4 sont capables de démontrer les augmentations d’incidence en raison du fort changement climatique. Le premier impact sur l’eau est les crues éclair. C’est caractérisé par des quantités d’eau rapides et excessives dans une région donnée. Le second, quant à lui, concerne les inondations par ruissellement qui ont lieu lors de fortes pluies soudaines. En effet, jusqu’à maintenant, il y a près de 73 % des communes françaises qui en sont touchées.

 

Vous pouvez cliquer sur ce lien pour découvrir d’autres articles.