0 5 minutes 2 mois

Pour renforcer votre sécurité, vous êtes sur le point de vous procurer une bombe lacrymogène et vous vous demandez si c’est légal ? Sachez qu’en France, il existe plusieurs catégories d’armes et selon la catégorie dans laquelle se trouve une arme, vous aurez ou pas l’autorisation d’en posséder. Les sprays de défense inférieure ou égale à 100 ml font partie de la catégorie D qui sont les armes d’auto-défense. Vous n’avez donc pas besoin de posséder un permis de chasser ou une licence d’un centre de tir pour en acheter ou en posséder. C’est un droit que vous pouvez faire valoir à partir de l’âge 18 ans.
De manière générale, tout objet avec lequel vous pouvez vous défendre constitue une arme de défense, de la canne parapluie épée à la bombe lacrymogène.

Qu’est-ce qu’une bombe lacrymogène ?

La bombe lacrymogène ou aérosol anti-agression est un spray utilisé comme arme de défense. Elle est composée d’un gaz chimique qui provoque un écoulement lacrymal (larmes) ou bien une irritation du système respiratoire. La bombe lacrymogène n’est pas une arme létale ni très toxique, car elle ne provoque pas des réactions à long terme sur la santé de la personne.

Qu’en est-il du port et du transport de la bombe lacrymogène ?

Rappelons que le transport des armes de la catégorie D sans motif légitime est illégale. Si vous vous faites contrôler pour une quelconque raison et que les forces de l’ordre vous surprennent avec une bombe lacrymogène, vous devez présenter un motif légitime qui dépendra du lieu, des circonstances et du contexte.

Quand est-ce que je peux utiliser le spray lacrymogène ?

Vous n’avez droit à l’utiliser qu’en cas de légitimée défense, ce qui suppose que l’on est en train de riposter pour tenter de préserver sa vie. Pour que l’utilisation du spray soit considérée comme légitime, vous devez vous retrouver dans l’une de cas figure suivant :

  • Vous avez des preuves de menaces tangibles à votre encontre ou à un de vos proches.
  • Vous ripostez contre une attaque injustifiée.
  • Vous étiez dans l’obligation. Vos actes devaient être le seul moyen de se protéger.
  • Les moyens de défense employés étaient proportionnés. Si vous pouvez vous défendre autrement, limiter l’usage de la bombe lacrymogène.
  • La réaction a eu lieu au moment de l’agression, pas après.
  • Les actes visant à empêcher une personne de pénétrer par effraction dans son domicile ou à recourir à la violence et à se protéger contre des voleurs agressifs

Les professionnels comme les agents de sécurité, les vigiles sont autorisés à porter et utiliser la bombe lacrymogène. Ils doivent posséder une carte professionnelle délivrée par le préfet du département dans lequel se situe l’entreprise qui les emploie qui les autorise l’usage des armes de la catégorie D. Cet usage est toujours très réglementée et toujours utilisée dans une riposte proportionnée.

Quelle bombe lacrymogène choisir ?

Maintenant, que tu sais où et comment t’en servir, il est temps de choisir le type de bombe lacrymogène. La meilleure bombe lacrymogène variera en fonction de votre contexte et de vos attentes. Il y a deux types de composés chimiques pour deux usages différents.
Le Gel est plus précis, en fonction de la dimension de votre bombe, vous aurez à viser un peu plus ou moins pour atteindre votre assaillant. Une fois atteint, le gel va se plaquer sur le visage de votre agresseur et fusionner avec ses muqueuses. Il est approprié pour les endroits clos.
Le gaz quant à lui est plus volatile, il se propage dans l’air et peut atteindre ainsi plusieurs assaillants. En contrepartie, il a plus de chances de vous atteindre aussi, en particulier si vous êtes dans une pièce close ou contre le vent. Privilégiez donc le gaz quand vous êtes sur des lieux ouverts.


Découvrez ensuite, Quels sont les bons gestes à adopter pour localiser une fuite sans destruction