0 5 minutes 7 mois

Le déménagement d’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer est stressant – et une fois le déménagement physique terminé, le poids émotionnel de l’adaptation à un nouvel environnement peut être difficile à gérer. Si vous devez aménager une chambre pour une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer, faites en sorte de créer un environnement sûr, familier et qui reflète ses forces et ses passions. Ces conseils de décoration de chambre vous aideront à démarrer :

 

Inclure la sécurité et le confort

 

Tout d’abord, créez un espace propre et confortable pour votre aîné. Pour éviter les chutes, assurez-vous qu’il n’y a pas de désordre, entretenez des tapis anti-chute pour Alzheimer et disposez les meubles de manière à faciliter le passage avec des cannes ou un fauteuil roulant. Veillez à ce que votre proche puisse se déplacer facilement dans chaque pièce. Cela peut renforcer à la fois son indépendance et sa confiance en son équilibre.

 

Utilisez les tapis avec parcimonie et, le cas échéant, fixez-les au sol. Veillez à choisir des couleurs qui se coordonnent sans trop se mélanger, sinon, votre proche risque d’être désorienté et de ne plus pouvoir distinguer le tapis du sol.

 

Exposez les objets qui lui sont chers

 

Exposez les peintures ou les photographies préférées de votre proche dans sa chambre pour qu’il puisse les voir facilement. Suspendez les images à hauteur des yeux et créez des boîtes d’ombre ou des suspensions murales de ses objets préférés et disposez-les à un endroit où ils sont facilement accessibles. Si votre aîné a une expression ou une citation favorite, voyez si elle est disponible sous forme de décalcomanie prête à l’emploi que vous pouvez décoller et coller au mur. Les décalcomanies murales et les coussins colorés sont deux des nombreuses choses qui peuvent garder un espace lumineux et gai.

 

Définissez chaque pièce par la couleur et le mobilier

 

Lorsque la maladie d’Alzheimer s’installe, vous pouvez encourager votre aîné en renforçant les choses dont il se souvient. Aidez-la à comprendre pourquoi elle est entrée dans une pièce particulière en laissant le décor et la disposition des meubles définir l’espace. Gardez les choses simples et confortables, et utilisez la lumière naturelle autant que possible.

 

Le salon de votre proche doit comporter une télévision, un espace de détente et un coin lecture. Son bureau à domicile doit être équipé d’un ordinateur et d’une porte qui se ferme. En ce qui concerne sa chambre à coucher, les meilleurs conseils de décoration portent sur les éléments essentiels dont votre proche a besoin pour se détendre et passer une bonne nuit de sommeil. Ajoutez ses couleurs préférées, des commandes d’éclairage faciles à atteindre, ainsi que des couvertures et des oreillers simples qui lui permettront de se coucher et de se lever sans problème.

 

Le soutien à la maladie d’Alzheimer commence par aider votre proche à donner un sens à son environnement. Lorsque vous aménagez une pièce pour votre aîné, gardez à l’esprit la simplicité, la fonctionnalité et son indépendance. En créant un espace fonctionnel et encourageant, vous aiderez votre aîné à se sentir à nouveau chez lui.

 

Lorsque vous vous occupez d’une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer (ou d’une autre maladie qui augmente le risque de chute), le soutien permanent d’un système d’alerte médicale peut contribuer à votre tranquillité d’esprit et à celle de vos proches.

 

Dans cet article, découvrez les conseils pour prendre soin d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer à domicile.