0 6 minutes 1 mois

Un vélo à assistance électrique (VAE) est un moyen de transport écologique, mais il coûte plus cher qu’un vélo classique à l’achat. Il existe heureusement un bonus accordé par l’État qui permet d’amortir le coût d’achat d’un VAE. Cependant, de nombreux critères doivent être respectés si vous souhaitez profiter de cette aide.

Un vélo électrique conforme à la loi

Un VAE d’entrée de gamme peut s’obtenir à partir de 500 €. Les modèles haut de gamme peuvent, quant à eux, dépasser les 3 000 €. Consultez le site https://www.cycloboost.com pour obtenir plus de détails sur les modèles de vélo électrique. Malgré tout, le prix du vélo ne fait pas partie des critères déterminant l’accès au bonus vélo électrique proposé par l’État. Pour en être éligible, il est important que le vélo électrique réponde à certaines spécificités techniques. Il doit notamment fonctionner sans batterie au plomb. Par ailleurs, lorsque le conducteur se met à pédaler, il faut que le moteur arrête de tourner. Il en est de même quand le vélo atteint les 25 km/h. D’ailleurs, un vélo électrique disposant d’un moteur de plus de 250 W et qui peut pousser le vélo jusqu’à plus de 25 km/h sans pédalage est considéré comme étant un cyclomoteur. Par conséquent, vous ne pouvez pas obtenir de l’aide financière pour l’achat de ce type de vélo. Vous êtes également soumis à certaines obligations (port d’équipement de sécurité et éventuellement, la souscription à une assurance) lorsque vous conduisez ce type de vélo. Pour un VAE, l’utilisation d’équipements de sécurité est recommandée, mais il n’est pas nécessaire d’avoir une assurance spécifique pour ce type de véhicule. Une assurance pour la responsabilité civile peut cependant être utile dans le cas où vous causeriez des dommages à des tiers.

Les conditions concernant l’acheteur

Le bonus écologique n’est accessible qu’aux personnes majeures domiciliées en France. Si autrefois, le bonus était accordé à n’importe quel acheteur, il n’est désormais accordé qu’aux personnes ayant un revenu modeste. Cette aide financière ne peut être octroyée à un propriétaire qui prévoit de revendre son vélo dans les 6 mois suivant l’achat. Et enfin, il faut avoir obtenu une aide similaire provenant d’une collectivité territoriale ou d’un groupement de collectivités territoriales. Il est ainsi possible de cumuler le bonus du vélo électrique provenant de l’État et l’aide provenant d’une collectivité. En revanche, le bonus provenant de l’État ne peut pas être supérieur à l’aide proposée par la collectivité territoriale. Le bonus vélo électrique est également plafonné à 200 €, mais le bonus provenant de la collectivité locale peut dépasser cette somme. Vous pouvez, par exemple, obtenir 300 € d’aide locale et 200 € d’aide provenant de l’État pour un total de 500 € de bonus.

Comment effectuer votre demande ?

Le vélo classique sollicite presque tous les muscles du corps, notamment les membres inférieurs. Quant au vélo électrique, il réduit non seulement l’effort physique, mais aussi vos sources de stress au quotidien. Alors, pour profiter de l’aide financière, en vue d’en acquérir un, vous devez effectuer une demande auprès de l’agence des services de paiement (ASP). Le formulaire à remplir est d’ailleurs disponible sur le site de l’ASP et doit être envoyé à la direction régionale de l’ASP. Il est nécessaire que votre demande s’effectue au plus tard 6 mois après l’acquisition du vélo. En plus du formulaire, vous avez aussi besoin de diverses pièces justificatives. Il vous faut notamment une copie de votre CNI ou un papier de même valeur ainsi qu’une copie de votre justificatif de domicile (moins de 3 mois). Une copie de votre avis d’imposition de l’année avant l’achat est également exigée. Enfin, la facture d’achat du vélo ainsi qu’une copie de la preuve selon lesquelles une aide provenant d’une collectivité locale vous a été octroyée sont nécessaires. Il faut aussi noter que le bonus vélo électrique de l’État ne peut être utilisé qu’une seule fois. Si votre vélo électrique est endommagé et que vous avez besoin de le remplacer, vous ne pouvez plus faire appel à cette aide financière. Il est de ce fait important de bien entretenir son vélo électrique afin qu’il puisse fonctionner le plus longtemps possible.

Pour résumer, le bonus vélo électrique de l’État ne vous sera octroyé que si votre vélo offre uniquement une assistance au pédalage. Lorsque ce bonus est combiné avec une aide locale, vous pouvez bénéficier de plus de 200 € d’aide financière pour amortir l’achat de votre vélo.